2eme Edition – Mai 2017 – Soirée tribune VIP Brenda

2eme Edition – Mai 2017 – Soirée tribune VIP Brenda

La PDG des entreprises Brenda qui opère dans le commerce général, l’immobilier et l’alimentaire au Congo, en France et en Belgique ajoute une corde supplémentaire à son arc avec l’événementiel. Brenda Thandi Mbatha a créé en février dernier une tribune pour partager idées et expériences dans le domaine des affaires et encourager l’esprit d’entreprise particulièrement parmi les femmes africaines, tout en faisant la fête au son des derniers tubes en vogue.

« J’ai voulu créer cette tribune à destination des étudiants, des demandeurs d’emploi mais surtout des jeunes filles car j’ai été moi-même formée moi-même par la tribune des entrepreneurs pour pouvoir m’installer à l’international et par les tribunes du 8 mars de la première dame, Antoinette Sassou N’Guesso, qui parlaient aux femmes de leur intégration au développement. C’est particulièrement elle qui m’a inspiré à me lancer dans l’entreprenariat », déclare Brenda Thandi Mbata. « Je conseille aux femmes de ne pas avoir peur  et de se lancer diplôme ou sans diplôme. J’ai moi-même commencé à l’âge de 16 ans. Il faut essayer car un entrepreneur prend toujours des risques », insiste l’entrepreneur à l’intention des femmes.

Pour la deuxième édition animée par Patrick Dion, maître de cérémonie de circonstance, l’artiste rwandais MK Isacco a fait le show et différents entrepreneurs ont présenté leurs produits et leurs parcours, à commencer par l’initiatrice des soirées d’affaires et tribune VIP. Brenda Thandi Mbatha, qui a commencé en vendant des unités téléphoniques à Kintélé, emploie aujourd’hui, vingt ans plus tard, 72 personnes à Brazzaville, Bruxelles et Paris. Elle a soulevé l’importance de créer de l’emploi. « Les entrepreneurs ont un grand rôle à jouer dans le développement international. Il faut qu’un maximum de personnes créent des entreprises afin de faire diminuer le chômage », a plaidé la femme d’affaires.

Jean-Philippe Goutte, PDG du Bureau d’étude Capt Enegia, a présenté sa solution pour la construction de villages et de villes écologiques en Afrique, les Ecopoleis. Des contacts au plus haut niveau sont établis au Congo pour le déploiement prochain dans le pays de ces villages de 2 à 4000 habitants, autonomes en énergie et en traitement d’eau. Dimitri Mfoumou Titi, créateur du service de proximité « To Bonguissa », a expliqué son concept : une entreprise qui permet aux Congolais de la diaspora de prendre soin de leurs parents restés au pays. Et ce autour de quatre axes : l’alimentation, avec une offre de paniers repas, la santé, grâce à des consultations avec des cliniques partenaires, l’éducation, au moyen du paiement des fournitures scolaires ou des frais d’écolage, et des services divers à la demande.

Un couple de restaurateurs rwandais a mis l’eau à la bouche de l’auditoire en parlant de leur restaurant de spécialités africaines de grillades et de brochettes situé à La Courneuve, L’Européen.

Tous ces chefs d’entreprise sont revenus sur leurs débuts et ont expliqué les recettes leur ayant permis de se lancer avec succès. Une initiative qui permettra de faire du Congo une nation d’entrepreneurs et de répondre au souhait du gouvernement de diversifier l’économie congolaise. Pour en savoir plus, rendez-vous lors de la prochaine édition des soirées d’affaires tribune VIP qui aura lieu le 23 septembre.

Rose-Marie Bouboutou

Légendes et crédits photo : Mardi 30 Mai 2017 – 11:15

source : http://www.adiac-congo.com/content/soiree-daffaires-tribune-vip-lesprit-dentreprise-la-fete-64764

À propos de l’auteur

webbrenda administrator